22.5.15

Reading corner : Alice in Wonderland

Illustration: John Tenniel
Alice is 150 this year! And here in London, it’s a big thing. I have to admit, I have had a very nice edition for a while (bought for me by my husband when we didn’t have kids); I had read the beginning (Alice’s Adventures in Wonderland), but not the sequels Through the Looking-Glass and What Alice Found There. Alice’s anniversary and the many exhibitions and events organised around it are a fabulous opportunity to (re) discover the extraordinary world of Alice. I started to read the story to Jules and Charlotte on the tube the other day and they were captivated!

A bit of history… Lewis Carroll (1832-98) is the pseudonym of the English mathematician, Charles Lutwidge Dodgson. In his spare time Dodgson penned poems, short stories and children's tales as well as puzzles and games of logic. Alice’s story started one afternoon when Dodgson was rowing a boat in Oxford with the three young daughters of his friend – the Vice-Chancellor of Oxford University – , one of them named... Alice. During the trip Dodgson told the girls a story that featured a bored little girl named Alice who goes looking for an adventure. The girls loved it, and the real Alice asked Dodgson to write it down for her. Three years later, Alice’s Adventures in Wonderland was published and soon became one of the most popular children’s books ever written. It was also the first adventure story where a girl was the hero ;-)


I love reading Alice to Jules and Charlotte, stopping every now and then, asking them questions. For instance: “What would happen if Alice were to fall down that rabbit-hole, all the way through the Earth?” To which, my little, very logical, scientific boy answers: “But mummy, even if she reached the other side of the Earth, she wouldn’t fall, there is gravity” (not sure I knew about gravity when I was six… but hey, they have a clever father!). Another example: “Would you drink what's inside the bottle Alice just found on the table?” Charlotte “You have to be careful, maybe it’s poison”, which is exactly what Alice said… Charlotte “You see, I told you mummy!” (and she was so proud she had the same reaction as Alice)...

I just love listening to their answers and logic. I am now really looking forward to tonight’s reading time!

Here are a few editions I’d recommend (but there are many many more):

For myself, I bought the one illustrated by the Finnish author and illustrator Tove Jansson in 1966 (you know, the Moomin’s father!). Available in the U.K.


But I am also eying the one by Anna Bond (from Rifle Paper) to be released in November in the U.K. and Canada.



For young readers, I bought the (abridged) Usborne edition (if you can find it, there is another Usborne version with a CD), available in the U.K. and Canada.




For more experienced reader, there is another child-friendly (unabridged) edition by Usborne, available in the U.K. and Canada.

And if you are in the U.K., go and check the V&A museum of childhood (they have lots of activities organised around the anniversary of Alice, particularly next week for half-term).



                                                            ***

Alice a 150 ans cette année! Et à Londres, ça ne passe pas inaperçu. Je dois admettre posséder une très belle édition d’Alice que mon mari m’avait offerte alors que nous n’avions pas encore d’enfants. J’avais lu Alice au Pays des Merveilles, mais pas la suite De l’Autre Côté du Miroir. L’anniversaire d’Alice et les nombreuses expositions et autres événements organisés à cette occasion sont une fabuleuse opportunité de (re) découvrir le monde extraordinaire d’Alice. J’ai commencé à lire l’histoire à Jules et Charlotte dans le métro l’autre jour et ils sont captivés !

Un peu d’histoire… Lewis Carroll (1832-98) est le pseudonyme du mathématicien anglais, Charles Lutwidge Dodgson. Pendant son temps libre, Dodgson aimait écrire des poèmes, nouvelles, contes pour enfants ainsi que des énigmes et autres jeux de logique. L’histoire d’Alice est née un après-midi alors que Dodgson faisait une promenade en bateau avec les trois filles de son ami, le Vice-Chancellor de l’Université d’Oxford, l’une d’elles prénommée… Alice. Durant cette promenade, Dodgson a raconté à ses accompagnatrices l’histoire d’une petite fille, Alice, qui s’ennuyait et décidait de partir à l’aventure. Les filles ont immédiatement adoré l’histoire et la véritable Alice a alors demandé à Dodgson d’écrire l’histoire pour elle sur papier. Trois ans plus tard, Alice au Pays des Merveilles était publié et est très vite devenu un des livres pour enfants les plus populaires jamais écrit. C’était aussi le premier livre d’aventures à avoir une fille comme héros ;-)

Je prends beaucoup de plaisir à lire Alice à Jules et Charlotte, en m’arrêtant de temps en temps pour leur poser des questions. Par exemple : « Que se passerait-il si Alice tombait tout au fond de ce trou, à travers la Terre ? » Ce sur quoi mon petit garçon, très logique et scientifique répond : « Mais maman, même si elle arrivait de l’autre côté de la Terre, elle ne tomberait pas, à cause de la gravité » (pas sure qu’à six ans je savais ce qu’était la gravité moi… mais bon, ils ont un papa très intelligent !). Un autre exemple : « Est-ce que vous boiriez le contenu de la bouteille qu’Alice vient de trouver sur la table ? » Charlotte « Il faut faire attention, c’est peut-être du poison », ce qui est exactement ce qu’Alice dit… Charlotte « Tu vois, je te l’avais dit maman ! » (et elle était tellement fière d’avoir eu la même réaction qu’Alice).

Je trouve leurs réponses et leur logique tellement amusantes et fascinantes à la fois. J’ai vraiment hâte de continuer cette histoire le soir !

Vous trouverez plus haut des recommandations d’éditions en anglais pour adultes comme pour enfants. Si vous en connaissez des biens/belles en français, dites le nous en utilisant la section « commentaires » du blog.

Et si vous êtes à Londres, allez voir au V&A Museum of Childhood (ils organisent pas mal d’activités atour de l’anniversaire d’Alice, particulièrement pour « half-term » la semaine prochaine).

No comments:

Post a Comment